Covance est désormais Labcorp Drug Development

Nous sommes une seule et même entreprise qui innove pour des millions de personnes. Ensemble, nous continuons à vous proposer des innovations médicales toujours plus avancées.

En savoir plus

Le traitement combiné par radiation focale et anticorps anti--mCTLA-4 module les niveaux de phospho-stat3 du sous-ensemble myéloïde dans l'environnement tumoral 4T1 et entraîne l'inhibition de la croissance de la tumeur

Date : 2018

Auteurs : David W Draper, Hillary Evens, Alden Wong, Scott Wise et Maryland Rosenfeld Franklin

AACR : immunologie et immunothérapie de tumeurs

AFFICHE | Le traitement combiné par radiation focale et anticorps anti-mCTLA-4 module les niveaux de phospho-stat3 du sous-ensemble myéloïde dans le microenvironement tumoral 4T1, et entraîne l'inhibition de la croissance de la tumeur


Introduction et contexte

  • La signalisation par transducteur de signal et activateur de facteur de transcription 3 (STAT3) dans les sous-ensembles myéloïdes active l'expression des gènes ayant des effets suppresseurs directs et indirects sur plusieurs sous-ensembles immunitaires.
  • Le ciblage sélectif de STAT3 dans les cellules myéloïdes est devenu une approche thérapeutique de choix, car il peut prévenir des effets indésirables qui pourraient autrement être déclenchés par une importante inhibition de la voie.
  • Pour faciliter le développement de médicaments avec une sélectivité pour les cibles phosphoprotéines comme STAT3, nous avons développé un panel de phosphoflux permettant de mesurer les états de phosphoprotéines dans différents sous-ensembles myéloïdes, et ce, de manière simultanée.
  • Le modèle du cancer du sein syngénique 4T1 était utilisé en raison de sa grande prévalence de granulocytes (G) MDSC, ainsi que d'autres sous-ensembles myéloïdes immunosuppresseurs.
  • Nos résultats ont démontré que les niveaux de phospho-STAT3 (pSTAT3) étaient régulés de manière différente dans les sous-ensembles MDSC et TAM (macrophage associé à une tumeur) suite à un traitement in vivo par irradiation focalisée, anti-mCTLA-4 ou une combinaison de ces deux approches.

Entamons le dialogue

Nous contacter